Recherche
en cours

Niveau

Tous

Mots clef

Tous

TEMOIGNAGES EN TOUS GENRES, petit imagier de l'(in)égalité

Fiche
Méthode Analyse Prolongements

Thématiques

Métiers/Orientation, Corps, Sport, Sexisme/Violence, Discriminations

Niveaux

Collège, Lycée

Film lauréat du premier prix du "Concours EgalitéE" lancé par le Ministère des Droits des femmes en mars 2014.

Réalisatrices : Capucine Madelaine, Coline Madelaine 2014

 

Intention pédagogique

Introduire aux inégalités femmes/hommes ainsi qu'à une réflexion sur les stéréotypes et les rôles de sexe.

 

Pistes d'exploitation

Le film peut être visionné une première fois en classe entière. Puis, la classe divisée en petits groupes,  confier à chaque groupe une recherche et une présentation de l'une des inégalités présentées dans le film.

Le film peut aussi être montré et expliqué grâce à la partie ANALYSE (pas d'ANNOTATIONS pour ce film) mais vous pourrez annoter directement après création de votre espace personnel.

Dans les PROLONGEMENTS, vous trouverez des liens avec d'autres ressources genrimages et des ressources documentaires qui viendront compléter chaque vignette.

Première vignette

Clio, 24 ans, étudiante en paysagisme

Vocabulaire:

Une paysagiste est une conceptrice de l'espace extérieur impliquée dans la compréhension, l'analyse, la conception et l'aménagement d'un espace paysager à plusieurs échelles (grands territoires, communes, quartiers, parcs, jardins, etc.).
La profession de paysagiste concepteur-réalisateur, ici paysagiste conceptrice-réalisatrice, est souvent confondue avec celle de jardinier, mais elle est beaucoup plus technique et requiert une certaine expérience afin de maîtriser les outils et les techniques liés à la profession (lecture de plan, implantation, mesures laser, reconnaissance des végétaux, conception d'escaliers paysagers).

Objets:

bleu de travail, brouette, panneau de signalisation chantiers, bétonnière...

Vocabulaire:

Une bétonnière est une machine servant à malaxer les différents constituants du mortier (ciment ou chaux, sable, eau) ou du béton.
Une pelleteuse, ou excavatrice, est un engin de terrassement constitué d'une pelle mécanique hydraulique orientable à 360 degrés et d'un groupe motorisé sur chenille ou sur roue.

Texte :

DEUX OUVRIERS M’ONT CRACHÉ DESSUS, POUR EUX UNE FEMME NE DEVRAIT PAS PORTER UN BLEU DE TRAVAIL NI TRAVAILLER SUR UN CHANTIER

Elements d'analyse:

Il n’y a pas de métiers réservés aux hommes ou aux femmes, tous les métiers sont mixtes. Toutefois certains métiers restent fortement sexués : par exemple, sage-femme, puéricultrice, assistante maternelle, les emplois en relation avec les enfants, semblent réservés et destinés aux femmes comme si la biologie (elles peuvent porter des enfants) leur donnait autorité en la matière alors que les hommes seraient disqualifiés. Depuis plusieurs années des hommes choisissent d'exercer ces professions et bien plus le feraient sans doute si les préjugés étaient moins prégnants.

Travailler sur un chantier, exercer un métier manuel, conduire un poids lourd,… des tâches qui semblent à certain(e)s peu « féminines », des "métiers d'hommes" et certains hommes se sentent remis en question si leur métier est exercé par une femme, comme si cela les dévalorisait.

Il existe une forme d’intolérance à l’égard de ceux et de celles qui ne respectent pas les normes élaborées par la société à une époque donnée. La transgression peut avoir un prix, comme dans cet exemple.

Le choix d’une profession devrait dépend avant tout des aptitudes et des goûts de chacun.e, il ne devrait pas dépendre des préjugés.

 

Deuxième vignette

Capucine, 19 ans, étudiante en arts appliqués

Objets:

slips et soutien-gorge noirs, poste de télévision dont l’image montre une jeune femme blonde en maillot de bain rose sur une plage, position légèrement déhanchée, rasoir électrique rose et bandes de cire (pour l’épilation des poils), affiche abris bus présentant une femme en maillot de bain blanc faisant le geste de baisser le bas, série de magazines présentant une femme en lingerie et bas en position déhanchée.

 

Texte : J’EN AI MARE DE ME SENTIR TOUJOURS MOCHE GROSSE POILUE QUAND JE VOIS DES PUBLICITES

 

Eléments d'analyse:

La publicité est omniprésente, sur les murs, les abris bus, dans les magazines, à la télé, sur internet…

Elle impose des normes de beauté : femme blanche, jeune, mince, épilée, cheveux longs, souriante, sexy, etc… Il est difficile pour l’immense majorité des femmes de se reconnaître dans cette norme et pourtant la publicité est de plus en plus injonctive : perdez vos kilos (forcément "en trop"), restez jeune, soyez sexy,…

Poussant à une consommation exponentielle (vêtements, maquillage, crèmes, lotions, soins, etc...) ces publicités provoquent chez la majorité des filles et des femmes un réel manque de confiance en soi: comment ne pas se sentir coupable quand on nous offre tous les outils pour être parfaite et qu'on n'y arrive pas ? Comment ne pas se sentir "moche" quand on n'est ni grande ni mince, ni aussi sexy que les femmes sur les affiches? Et que notre peau n'est pas blanche?

Le modèle renvoyé par la publicité est un modèle contraignant pour toutes les femmes et rejettant, dévalorisant pour la majorité d'entre elles.

Les stéréotypes sont aussi masculins : le modèle offert par la publicité est viril, sexy, musclé, sportif, conquérant,… Selon les modes il est imberbe puis barbu… Difficile pour bien des hommes de se sentir à la hauteur.

 

Troisième vignette

Jean-Philippe, 44 ans, ingénieur

Objets:

corps de femme en robe noire et chaussures à talons, corps d’homme en chemise blanche et pantalon noir, classeurs, ordinateur, dossiers.

Texte :

AU BUREAU ON DIT D’UNE FEMME QUI EN VEUT QUE C’EST UNE CHIEUSE ET D’UN HOMME QUE C’EST UN BATTANT

Eléments d'analyse:

Un même comportement est interprété différemment selon qu’il est incarné par un homme ou une femme ; ainsi l’ambition semble une qualité appréciée chez les hommes, chez les femmes elle dénote souvent un comportement louche, voire une preuve de prétention ou d’agressivité (sans compter qu’elle implique une part de renonciation à la vie familiale pourtant considérée comme une fonction naturellement féminine).

On pourrait tout autant évoquer, par exemple, la sensibilité considérée comme une qualité typiquement féminine mais peu mise en valeur, voire dénigrée, chez les garçons. Les hommes peuvent aussi souffrir de ces stéréotypes qui leur imposent un modèle agressif, volontaire, battant, ambitieux, performant, compétitif… qui valorisent les leaders, les dirigeants : difficile de se conformer à ces modèles et de ne pas sembler en échec quand on n’y arrive pas ou qu’on n’aspire pas à ce genre de comportement ou de responsabilité.

 

Quatrième vignette

Françoise Héritier, 81 ans, ethnologue

vocabulaire:

Ethnologie : étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères de groupes humains, particulièrement des populations « primitives », qui tente d'aboutir à la formulation de la structure et de l'évolution des sociétés.

Objets :

carnet + crayon, livres, projecteur diapo et diapositives, bureau et paper board, amphithéâtre

Texte :

MON CHER GEORGES, JE NE SUIS PAS GENETIQUEMENT PROGRAMMEE POUR PRENDRE DES NOTES MIEUX QUE VOUS DURANT CETTE REUNION 

Explications:

La programmation génétique est une méthode automatique inspirée par le mécanisme de la sélection naturelle tel qu'il a été établi par Charles Darwin pour expliquer l'adaptation plus ou moins optimale des organismes à leur milieu. Elle a pour but de trouver, par approximations successives, des programmes répondant au mieux à une tâche donnée.

Eléments d'analyse:

Il ne faut pas confondre le sexe biologique et le genre qui résulte d'une construction sociale. Des caractéristiques sont attribuées à l'un et l'autre sexe qui servent à légitimer un lien de pouvoir: toutes les sociétés ont vu le masculin l’emporter sur le féminin.
Cette lecture binaire implique des tâches supposées adaptées à l’un et l’autre sexe et fait du féminin un être prédisposé aux tâches secondaires.

 

Cinquième vignette

Martin, 16 ans, lycéen

Objets:

débardeur, jupe et ballerines, téléphone (rose), tubes de rouge à lèvres, 2 sacs à dos (un bordeaux avec un cœur rouge, un beige avec 1 personnage genre Simpson), pilule, préservatif, diaphragme.

(Le diaphragme (en latex ou en silicone) se glisse dans le vagin, au contact du col de l'utérus, pour empêcher le passage des spermatozoïdes vers l'intérieur de l'utérus).

Texte :

AU LYCEE UN GARS QUI SORT AVEC PLEIN DE FILLES ON DIT QUE C’EST UN BEAU GOSSE ALORS QU’UNE FILLE C’EST TOUT DE SUITE UNE SALOPE

Eléments d'analyse:

La sexualité concerne les filles comme les garçons. Pourtant les comportement sont interprétés selon des codes totalement différents : les garçons peuvent étaler leurs  conquêtes, ce qui leur permet d’asseoir leur réputation de "beau gosse" alors que c'est très mal vu pour une fille. Pourtant la publicité, la mode, les clips,les chaînes youtube,… enjoignent les filles à être jolies et sexy, à plaire, à séduire, mais elles doivent en même temps ne pas afficher une sexualité libre et choisie. Elles doivent se conformer à une norme imposée par la société, toute attitude contraire est jugée transgressive et elles devront en payer le prix.

C'est le ressort du harcèlement, du cybersexisme où, par exemple, une photo intime diffusée dans la sphère publique contre son gré fera d'une jeune fille une « salope », une « putain » et la condamnera à être rejetée.

Le même rejet est subi par les garçons qui ne souhaitent pas s’aligner sur le comportement des garçons « dominants »: ils sont facilement traités de « puceau » ou de « pédé » et sujets à moqueries plus ou moins sévères et cruelles.

Il a longtemps été considéré qu’une femme devait rester vierge jusqu'au mariage et c’est encore le cas dans certains pays et selon certaines religions (le mariage peut être annulé si le mari découvre que ce n’est pas le cas). L’homme ne subit pas cette contrainte.

Cette inégalité met en avant le contrôle et le pouvoir exercés par la société (dominée et dirigée par des hommes) sur le corps des femmes.

 

Sixième vignette

Pascale, 44 ans, professeur de philosophie

Objets:

canapé, poubelle et sacs poubelle, trottinette, éponges, produit ménager.

Texte:

MON MARI ADORE JOUER MAIS IL DETESTE LES CORVEES, SORTIR LES POUBELLES C’EST NIET SAUF EN TROTINETTE

 

Eléments d'analyse:

En France, les tâches ménagères sont en majorité assumées par les femmes alors qu’elles exercent aussi une activité professionnelle ; même si les hommes s’y investissent plus ces dernières années, le foyer reste majoritairement le domaine des femmes.

Les hommes se réservent les tâches gratifiantes (enfants, bricolage,...) quand les femmes sont en charge des tâches ingrates comme le ménage ou la lessive.

 

Septième vignette

Coline, 21 ans, étudiante en architecture

Objets:

tee shirt, table de mixage, billet (sorties danse, théâtre, musique,etc... , guitare et trompette, scène avec projecteur et micro

Texte:

JE SAIS QUE MES FESSES SONT REBONDIES MAIS ENLEVE TA MAIN D’ICI C’EST PAS PARCE QU’ON EST COLLE SERRE QUE TU DOIS EN PROFITER

Eléments d'analyse:

Le Haut Commissariat à l'égalité entre les femmes et les hommes définit le phénomène du harcèlement sexiste et des violences sexuelles dans l’espace public, “comme étant des manifestations du sexisme qui affectent le droit à la sécurité et limitent l’occupation de l’espace public par les femmes et leur déplacement en son sein”.

En Ile de France, 100% des utilisatrices des transports en commun ont été victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste ou agressions sexuelles.

La loi:

Les agressions sexuelles (Article 222-27 à 222-30 du code pénal).

Les agressions sexuelles autres que le viol sont des délits. Elles sont définies comme «un acte à caractère sexuel sans pénétration commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise ». Il peut s’agir, par exemple, de caresses ou d’attouchements de nature sexuelle...

La peine encourue est de 5 ans d'emprisonnement et de 75 000 € d’amende.

 

Huitième vignette

Bernard, 66 ans, retraité

Objets:

tenue de cycliste jaune, baskets, casque, gourde et chrono, vélo jaune, panneau indiquant la distance (2429 km)

Texte:

J’AIME BIEN MES COPAINS SAUF QUAND ILS DISENT QUE MA FEMME FINIRA PAS LA RANDO J’AIME BIEN MA FEMME QUAND ELLE LES ATTEND A L’ARRIVEE

Eléments d'analyse:

"Les hommes sont plus forts que les femmes, plus musclés, ils sont plus rapides..." Autant de phrases que l’on entend et que l’on répète sans se poser de questions. Si les performances des sportifs de haut niveau (épreuves chronométrées) sont majoritairement supérieures à celles des sportives, il ne faut pas oublier que celles-ci ont commencé à s’entraîner bien plus tard et que de nombreuses épreuves ne leur ont été ouvertes que récemment ; ainsi on constate que l'évolution des records féminins est plus forte que celle des records masculins (natation, course).

Dans les épreuves d'endurance mixtes, on peut voir une femme devancer tous ses concurrents.

Au niveau amateur c’est surtout une capacité personnelle d’endurance, de rapidité, de force etc… qui permet de gagner ou de terminer une épreuve ou une randonnée. Il n’y a pas lieu de préjuger des performances d’untel ou d’unetelle à partir de son sexe tant les paramètres qui y concourent sont nombreux.

 

Neuvième vignette

Alain 57 ans, Malo 4 ans

Objets:

tenue violette et tenue bleue, piscine et seau et pelle, serviettes vertes, chaise longue et parasol verts

Texte:

C’EST UN GARÇON OU UNE FILLE AU BORD DE LA PISCINE (le texte reprend les couleurs des objets) J’SAIS PAS PAPI C’EST TOUT NU

Eléments d'analyse:

Il faut imaginer deux petits enfants nus de dos au bord de la piscine, à un âge où les cheveux ne sont pas encore longs (l’usage veut qu'on laisse les cheveux pousser chez les filles pas chez les garçons, du moins dans nos sociétés occidentales ; dans la tradition juive par exemple on coupe les cheveux du petit garçon pour la première fois quand il a 3 ans). Ils ne sont pas identiques (taille, rondeurs, couleur de la peau, de cheveux, bouclés ou raides… ) mais on ne peut deviner leur sexe biologique. Cependant un accessoire peut permettre cette identification car l’accessoire est souvent « genré » c’est-à-dire qu’il renvoie automatiquement à une désignation sexuée. Dans cette situation où deux enfants sont vus de dos, nus, si l’un tient un seau rose et l’autre tient un seau bleu on en déduira, dans notre culture, que le premier est une fille et le deuxième un garçon. Ce serait plus difficile si il y avait un seau marron et un seau gris parce que ces couleurs ne sont pas sexuées.

 

Texte (conclusion)

LES PETITS RIENS DU QUOTIDIEN ÇA A L’AIR DE RIEN MAIS MINE DE RIEN C’EST PAS RIEN.

RIEN DE CE QUI NOUS PARAIT NATUREL N’EST NATUREL (FRANÇOISE HÉRITIER)

 

Questions générales

  • Ce film vous paraît-il un outil pertinent pour dénoncer les inégalités femmes-hommes au sein de la société ? Justifier.
  • Quel(s) autre(s) outils vous sembleraient efficaces?
  • Parmi les inégalités présentées, laquelle vous semble-t-il prioritaire de combattre ? De quelle façon?
  • Quelles autres inégalités vous ont frappé, en France ou ailleurs ?

 

Données générales

Vers l'égalité réelle entre les femmes et les hommes. Chiffres clés. Edition 2019
https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/publications/droits-des-femmes/egalite-entre-les-femmes-et-les-hommes/vers-legalite-reelle-entre-les-femmes-et-les-hommes-chiffres-cles-edition-2019/

 

Femmes et hommes : l'égalité en question. INSEE. Edition 2017
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2586548

 

Sur les inégalités de genre, élaboré par le Centre Hubertine Auclert:
https://www.onenparle.info/

 

Sur Genrimages

Les renvois vers d'autres fiches vous fourniront dans leurs parties "PROLONGEMENT" toutes les références et ressources documentaires nécessaires pour approfondir l'étude de ce film.

 

Première vignette

Lien genrimage (voir les ressources documentaires associées)

CAMPAGNE DE RECRUTEMENT DU CNRS 2014/2015

 

Sur le site de l'ONICEP


https://www.onisep.fr/Equipes-educatives/Ressources-pedagogiques/A/Pistes-pedagogiques-sur-l-egalite/Des-metiers-majoritairement-feminins-Des-metiers-majoritairement-masculins

https://www.onisep.fr/Equipes-educatives/Ressources-pedagogiques/A/Qui-parle-de-son-metier-Un-homme-ou-une-femme

 

Lire:

https://www.lemonde.fr/campus/article/2018/05/01/en-vingt-ans-je-n-ai-jamais-vu-une-fille-en-maconnerie_5292902_4401467.html

 

Deuxième vignette

Liens genrimages

PUBLICITES POUR DES VOITURES: exemples Lexus (2011) et Gucci (2011)

YPSILON, POUR ELLE ET POUR LUI (2013)

BEAUTÉ RETOUCHÉE : "Dove evolution "(visage)

DU SANG ET DES POILS

 

Troisième vignette

Lien genrimages

ET SI ...

 

Voir : https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/dossiers/egalite-professionnelle/

 

Quatrième vignette

Vidéo

 Pour mieux comprendre la pensée de Françoise Héritier:
  • La valence différencielle des sexes, Entretien avec Françoise Héritier

http://bf.15actionjuste.free.fr/15heritier.htm

  • A plusieurs voix sur Masculin/Féminin II: dissoudre la hiérarchie

https://www.cairn.info/revue-mouvements-2003-3-page-204.htm

et aussi

"Aucun programme génétique ne voue les femmes à faire le ménage" Entretien avec Anne-Emmanuelle Berger, directrice de l’Institut du genre au CNRS, professeure de littérature française et d’études de genre.
https://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/05/05/aucun-programme-genetique-ne-voue-les-femmes-a-faire-le-menage-ni-les-hommes-a-etre-chefs-d-entreprise_4411894_1650684.html

 

Sixième vignette

Liens genrimages

LA VIE DE COUPLE : L'AVIS DES ANIMAUX

ENTRETIEN DOMESTIQUE N°2: COUPLE

FEMMES ET CONFINEMENT

FAMILLES (2020)

 

Articles

 

  • Hommes/Femmes : qui fait quoi à la maison? (mai 2016)

http://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/hommes-femmes-qui-fait-quoi-a-la-maison/

  • Tâches ménagères : les inégalités ont la vie dure (octobre 2015)

http://www.lemonde.fr/famille-vie-privee/article/2015/10/29/taches-menageres-les-inegalites-ont-la-vie-dure_4798764_1654468.html

  • Oui, les hommes participent plus... mais ils gardent les tâches les plus gratifiantes (octobre 2015)

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/29/oui-les-hommes-participent-plus-mais-ils-gardent-les-taches-les-plus-gratifiantes_4799407_4355770.html

 

Septième vignette

Liens genrimages

SARAH

MAUX D'ENFANTS

Articles
Vidéos

Lascars. Ni gigolos ni soumis.

Et maintenant on fait quoi ?

"T'es bonne !" (Le harcèlement de rue)

https://www.huffingtonpost.fr/2017/04/27/cette-pub-pour-lautodefense-met-en-pieces-les-stereotypes-sur-l_a_22058450/

 

 

Huitième vignette

Lien genrimages

SOCIETE GENERALE (2011)

LE SPORT N'A PAS DE GENRE

SPORTS

 

Articles
  • Inégalités : les hommes sont-ils vraiment plus forts que les femmes?

https://www.atlantico.fr/article/decryptage/fin-inegalites-femmes-de-demain-aussi-fortes-que-les-hommes

 

Le dimanche 2 août 2015, Alissa St Laurent a remporté, en un peu moins de 14 heures, la 15e édition de la "Canadian Death Race", un ultra-marathon de 125km à travers les Rocheuses.
13:51:21, c’est le temps exact qu’il aura fallu à l’ultra-marathonienne de 31 ans pour abattre plus de 5000 mètres de dénivelé, des montagnes impitoyables et plusieurs rivières rapides. Arrivant 90 minutes avant le deuxième coureur solo... un homme !

Vidéo

Désolée ma puce, ça n'existe pas pour les filles!

 

Neuvième vignette

Liens genrimages sur les objets genrés

YOGI TEA POUR FEMME ET POUR HOMME (emballage)

BROSSE A DENTS SANOGY POUR ELLE ET POUR LUI (2012)

Alcool : marketing genré et sexisme